ACCOMPLIR LA VOLONTÉ DE DIEU C’EST BIEN MAIS L’ACCOMPLIR PLEINEMENT C’EST MIEUX

J’ai suivi la prédication du Pasteur Yves CASTANOU du dimanche 9 mai dont le titre était « La priorité de tout croyant : accomplir la volonté de Dieu » et c’est elle qui a, en partie, inspiré cet article. Comme ce n’est pas dans mes cordes de refaire la prédication, je la résumerai en disant qu’il y explique en illustrant à chaque fois avec l’histoire d’un personnage biblique comme Adam, Abraham, Moise, Josué, David, Salomon et surtout Jésus-Christ que ce n’est pas une mince affaire que d’accomplir pleinement la volonté de Dieu (car l’ennemi se lèvera évidemment par la ruse, la séduction et autres moyens pour essayer de nous faire dévier), mais cela reste notre priorité en tant que fils de Dieu, appelés selon Ses desseins. Quelques jours après l’avoir suivie, je méditais dans le chapitre 13 du premier livre des Rois et j’ai eu l’impression que le Saint-Esprit me faisait revivre cette prédication d’une autre manière, tellement l’histoire racontée allait en droite ligne avec celle-là.

En fait, après la mort du roi Salomon, Jeroboam a acquis par la force la royauté sur 10 tribus d’Israël. Il craignait que ces 10 tribus aillent encore, comme à l’accoutumée, au temple à Jérusalem, ville demeurée sous l’autorité de Roboam, roi de Juda. Alors, Jéroboam pris l’initiative de bâtir lui-même des hauts lieux avec ses propres sacrificateurs et entraina ainsi le peuple dans l’idolâtrie à des faux dieux (1 rois 12 :28-33). C’est ainsi que dans ce chapitre 13, Dieu envoya un de ses serviteurs pour avertir Jéroboam de ce qui lui arriverait à cause des actes qu’il posait. L’homme de Dieu a bien accompli sa mission vis-à-vis de Jéroboam. Seulement Dieu lui avait aussi instruit de ne rien manger, ni boire et de ne même pas prendre le même chemin en rentrant: « Car cet ordre m’a été donné, par la parole de l’Eternel: Tu ne mangeras point de pain et tu ne boiras point d’eau, et tu ne prendras pas à ton retour le chemin par lequel tu seras allé » (1 Rois 13:9) et là, il a failli.

Lorsque Jéroboam lui avait proposé de la nourriture et des cadeaux pour le corrompre, l’homme de Dieu refusa et s’en alla. Malheureusement, lorsque sur son chemin retour, un autre homme dit « vieux prophète » vint lui mentir qu’un ange lui a aussi parlé et dit qu’il devait venir manger et boire chez lui, l’homme de Dieu crut, accepta la proposition de son interlocuteur menteur et là il désobéit à Dieu. La sentence ne tarda pas. A cause de ce détour de la volonté de l’Eternel, il périt plus tard en chemin tué par un lion et son cadavre n’entra pas dans le sépulcre de ses pères (1 Rois 13: 11-24).

Sans vouloir nous effrayer, ce qui m’a directement paru encore évident à ce moment là, et le pasteur Yves l’avait signifié, c’est que l’on peut bien commencer avec Dieu et mal finir si nous ne restons pas vigilants pour faire pleinement, entièrement, totalement sa volonté. L’ennemi ne nous épargnera pas, il tentera de nous détourner des plans de Dieu, il est spécialiste en la matière depuis belle lurette, depuis Adam. Même s’il prend souvent des apparences d’agneau comme dans cette histoire, il ne vient que pour essayer de tuer notre destinée, pour dérober, égorger et détruire (Jean 10:10). Ses scenarii sont divers, un mauvais choix de conjoint, la séduction, la corruption, la colère, l’impudicité, la recherche de l’approbation des hommes, les fausses prophéties, les persécutions, les distractions… sont autant de choses qu’il peut utiliser pour nous éloigner de la volonté parfaite de Dieu. Voilà pourquoi nous avons besoin – à chaque instant – d’entretenir une intimité profonde avec Dieu et s’en tenir à ce qu’il nous a dit dans le secret si nous voulons bien terminer la course. L’ennemi est rusé mais nous, nous avons le bon berger Jésus-Christ (Jean 10: 27-28), il nous rendra capables par le Saint-Esprit d’accomplir pleinement la volonté de Dieu, d’être de fidèles ambassadeurs du Royaume sur la terre. « QUE LE DIEU DE PAIX … VOUS RENDE CAPABLES DE TOUTE BONNE OEUVRE POUR L’ACCOMPLISSEMENT DE SA VOLONTÉ , ET FASSE EN VOUS CE QUI LUI EST AGRÉABLE, PAR JÉSUS-CHRIST, AUQUEL SOIT LA GLOIRE AUX SIECLES DES SIECLES! AMEN! » Hébreux 13:21

6 Thoughts on “ACCOMPLIR LA VOLONTÉ DE DIEU C’EST BIEN MAIS L’ACCOMPLIR PLEINEMENT C’EST MIEUX

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *