NE BAISSE PAS TES STANDARDS DIVINS PARCE QUE L’ÂGE AVANCE!

« L’aînée dit à la plus jeune: notre père est vieux; il n’y a point d’homme dans la contrée, pour venir vers nous selon l’usage de tous les pays. Viens, faisons boire du vin à notre père, et couchons avec lui, afin que nous conservions la race de notre père. »

Genèse 19:31-32

A 34 ans et célibataire, je peux le dire sans ambages: plus l’âge avance, plus la pression sociale par rapport à certaines aspirations légitimes augmente aussi. Dans nos sociétés, il existe comme un schéma idéal de vie comportant des seuils d’âge à ne pas traverser sans s’être réalisé, au risque d’exposer les domaines concernés de nos vies (carrière professionnelle, mariage, maternité, propriété etc.) à la péremption. Alors, lorsque les années passent, bienvenue l’inquiétude!!! Et pour les célibataires, les phrases du genre « Tu vas finir vieille fille, fais au moins un enfant en attendant! » ne font que nourrir cette inquiétude et peuvent pousser même des chrétiennes hors des voies de Dieu, à chercher par nos propres moyens des bénédictions qu’il est à même de répandre sur nous au temps convenable. C’est la leçon que je tirais en relisant il y a quelques jours une ancienne publication sur ce passage de Genèse 19: Même si l’âge avance, nous n’avons pas à baisser les standards divins, à délaisser les principes du Royaume auquel nous appartenons pour rentrer épouser les raisonnements du monde.

En effet, ce passage dépeint la conduite incestueuse des filles de Lot après que Dieu les fit échapper de la destruction de Sodome et Gomorrhe. Il est tout aussi instructif pour nous aujourd’hui (2 Timothée 3:16), j’en avais déjà tiré deux leçons à l’époque:

  1. Trop rester dans un milieu malsain finit par influencer notre système de pensées et notre comportement: Les filles de Lot ont vécu à Sodome et Gomorrhe, une ville où la déviance sexuelle était phénoménale et intergénérationnelle (Genèse 19:4-9). Elles y ont passé assez de temps pour que le ver qui sévissait dans cette contrée ne reste pas sans conséquence sur leur raisonnement. Celui-ci a dû être altéré pour qu’elles en arrivent sans remords ni pincement de cœur à enivrer leur père et à avoir des rapports sexuels avec Lui. De même, lorsque nous sommes en Christ et que nous continuons à flirter avec un style de vie qui le déshonore, à fréquenter certains milieux et compagnies (1 Corinthiens 15:33), à suivre certains programmes télévisées etc., nous pouvons finalement arriver à faire avec une facilité déconcertante des choses infâmes, loin des standards de Dieu.
  1. A vouloir aider Dieu, on finit parfois par déraper: Comme les filles de Lot, certaines circonstances désespérantes à nos yeux peuvent susciter de l’inquiétude en nous et nous faire oublier que Dieu est le maître des temps et des circonstances. Le temps passe, les choses se compliquent et l’on commence par nous-mêmes à chercher des solutions aux ingrédients peu recommandables, jusqu’à aller contre la volonté de Dieu. En manquant de patience, les raccourcis qu’on emprunte et qui nous paraissaient droits se révèlent finalement être des chemins tortueux menant à la perdition (Proverbes 14:12). Dieu qui les avait sauvés du feu par ses anges était-il maintenant incapable de leur assurer une descendance au temps voulu?

Ce qui me fait revenir à la 3e leçon, le sujet même de ce billet. Nous pouvons remarquer que c’est parce que les filles de Lot ont considéré qu’il vieillissait qu’elle ont adopté cette démarche. L’âge qui avance peut exercer une telle pression sur nous au point où la compromission, l’impudicité, la corruption, les sectes, les marabouts, le mensonge, l’usage du faux auxquels nous avions tourné le dos en suivant Jésus-Christ redeviennent une option lorsque nous désirons vite progresser professionnellement, voyager, nous marier, acheter ou construire une maison, enfanter. En vérité, si nous comprenons que notre salut (comme eux aussi ont été sauvés de Sodome et Gomorrhe) a bien plus de prix que toute autre chose, nous n’aurions pas à ajouter de l’eau à notre vin, à diluer notre consécration sous la pression de l’horloge qui tourne. Quel que soit le domaine, faisons connaitre notre besoin à Dieu et attendons nous patiemment à son intervention. S’Il a pu bénir Abraham alors qu’il était centenaire, alors l’age qui avance n’est pas un obstacle pour lui. Il est celui qui a le chrono de nos vies, ne les menons pas selon l’usage de tous les pays (comme les filles de Lot l’ont voulu) mais selon les standards du Royaume de Dieu auquel nous appartenons.

2 Thoughts on “NE BAISSE PAS TES STANDARDS DIVINS PARCE QUE L’ÂGE AVANCE!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *